La Santé et les cigarettes électroniques

La Santé et les cigarettes électroniques

juin 22

Sûrement vous entendrez de nombreuses choses sur la cigarette électronique ou e-cigarette, la loi qui la régit en France, son influence sur le sevrage tabagique, sa composition et ses possibles dangers.

e cigarettes

Législation française

Ca fait maintenant 4 ans que la cigarette électronique est beaucoup distribuée en France et dans le monde. L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité des Produits de Santé) pense que la e-cigarette est dépendante de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), et ne met pas pour le moment aucune limitation sur la distribution du produit, du moment qu’aucune promotion pour le sevrage tabagique est réalisée par le vendeur, et que les dosages en nicotine qui se trouvent dans les recharges restent inférieur ou égal à 10 mg. Autrement, la cigarette doit posséder une autorisation de mise sur le marché ou AMM.

Comme nous l’avons souligné précédemment, on ne peut pas considérer la cigarette électronique comme remplaçant nicotinique sans AMM. Cependant, il faut constater que parmi les utilisateurs de forum cigarette électronique et d’enquêtes de satisfaction clients, que plusieurs fumeurs ont évité les dangers du tabac grâce à l’e-cigarette D’après les statistiques nationales, environ 10% de personnes arrivent à être sevrés du tabac grâce aux moyens traditionnels comme le patch, la gomme ou par le moyen des médicaments. Le taux de réussite avoisine les 30% pour ceux qui ont opté pour la cigarette électronique.

Composition et danger

La fumée de la cigarette électronique, ou la vapeur, pour être plus précis, est conçue par la mise en vapeur du glycol, qui est le liquide employé dans les recharges. On peut trouver ce glycol sous forme de propylène glycol ou de glycérine végétale.

Le propylène glycol est souvent critiqué par les adversaires de la cigarette électronique, alors que c’est le même produit employé dans les discothèques pour les machines à fumée, sans qu’on ait signalé d’incident pendant des dizaines d’années d’emploi, et ce dans le monde entier.

Le propylène glycol se trouve aussi dans les additifs alimentaires et dans la cosmétique, il est classé comme non nocif pour l’être humain.

Des récentes études ont montré que les cigarettes électroniques jouent un rôle promoteur dans la lutte contre les maladies et les décès consécutifs au tabac.

Il est nécessaire de souligner le danger des recharges plastiques sur certaines e-cigarette.

Certaines sources indiquent que les recharges de cigarette électroniques conçues en plastique présentent un risque pendant leur emploi. Effectivement, la température des recharges est très élevée parfois pendant l’emploi de la cigarette, et qu’il peut se détériorer et dégager des vapeurs toxiques.

Heureusement qu’il y a un type de recharge en métal qui ne provoque pas ce risque, ce sont des recharges avec atomiseurs intégrés. Ces recharges sont plus économiques, parce qu’elles possèdent une plus grande capacité, l’équivalent en général de 25 à 30 cigarettes, alors que les recharges plastiques, sont l’équivalent de 7 à 10 cigarettes. D’autre part, l’atomiseur est intégré, donc les soucis de panne d’atomiseur n’existent plus, de même que les frais supplémentaires pour le changer d’une façon régulière, car un atomiseur, ça s’use. En ce qui concerne notre cas, une e-cigarette comprenant un atomiseur intégré est plus compétitive et ignore la panne.

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 5.0/5 (5 votes cast)
La Santé et les cigarettes électroniques, 5.0 out of 5 based on 5 ratings

No related posts.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>